Archives pour la catégorie Mes activités

Ecole des Ponts ParisTech, Mastère Spécialisé® Executive Immobilier et Bâtiment Durables

L’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées a créé en 2011 le Mastère Spécialisé® Executive Immobilier et Bâtiment Durables, Transitions énergétique et numérique (anciennement Immobilier, Bâtiment, Energie), dont je suis le directeur et dont Céline Boua, architecte,  est la responsable académique.

C’est un mastère « Executive » et « Part time » qui s’adresse prioritairement à des cadres confirmés en poste souhaitant suivre une formation de haut niveau originale articulant culture de l’immobilier (finance, droit) et culture du bâtiment (architecture, sciences de l’ingénieur) sous l’égide du développement durable.

C’est la première formation dédiée à l’immobilier et au bâtiment durables accréditée en Europe par la RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors)

Pour une présention video du mastère, cliquer ici

Pour la plaquette de présentation du mastère, cliquez là

Pour accéder au site internet du mastère (présentation, programme, dossier de candidature, témoignages) cliquez ici

Pour accéder aux thèses professionnelles des auditeurs, cliquez là et

L’avant dernière conférence du mastère L’usager 3.0 au coeur de la performance énergétique du bâtiment a eu lieu le jeudi 29 septembre 2016 à Paris. Pour accéder à la vidéo qui résume la conférence, cliquez ici.

Pour avoir un rendu radio de la conférence de mai 2017 du mastère sur Innovation et immobilier durable, avec les interviews de Gilles Robin, directeur adjoint de l’Ecole des Ponts et Philippe Pelletier, président du Plan Durable et de RICS France, de Jean Carassus et Céline Boua, directeur et responsable académique du mastère, de Jean-Philippe Adam, directeur général adjoint de Crédit Agricole Immobilier et Bertrand Cord’homme (promotion 2016), de Dang Tran, directeur général adjoint de Poste Immo et Laure Schmieder (promotion 2016), d’Alain Maugard, président de Qualibat et Béatrice Cromières (promotion 2016), cliquez là.

 

Ecoutez ma chronique radio mensuelle « Immobilier et bâtiment durables »

photo radio immo sans titre

Chronique 12: Comment agir dans un monde complexe: passer du « ou » au « et » (Texte de la chronique)

Chronique 11: Paris neutre en carbone en 2050? (Texte de la chronique)

Chronique 10: Destruction créatrice et emploi (Texte de la chronique)

Chronique 9: Investissement immobilier responsable et carbone  (Texte de la chronique

Chronique 8: Territoires durables, un mouvement mondial  (Texte de la chronique)

Chronique 7: A Paris, on met en avant les problèmes, en régions, on met en oeuvre les solutions  (Texte de la chronique

Chronique 6: Un promoteur immobilier climatosceptique, disposant de pouvoirs très étendus, peut-il arrêter un mouvement mondial de lutte contre le dérèglement climatique?   (Texte de la chronique)

Chronique 5:  Pour la société à 2 000 Watts, contre le 19°  (Texte de la chronique)   

Chronique 4 : Transition énergétique, risque financier et risque pénal  (Texte de la chronique

Chronique 3 : Obsolescence immobilière et développement durable  (Texte de la chronique

Chronique 2 : Troisième révolution industrielle, innovation et destruction créatrice  (Texte de la chronique)  

Chronique 1 : Les trois préoccupations de la chronique (Texte de la chronique)

Institut Palladio des Hautes Etudes sur l’Immobilier et la Cité. Conférence. Février 2016.

Comme l’année précédente, l’Institut Palladio des Hautes Etudes sur l’Immobilier et la Cité m’a demandé de participer à son cycle 2016 « La ville de demain à l’ère de la responsabilité sociétale « 

Dans le cadre du séminaire « Développement durable et révolution industrielle, quels enjeux? », je suis intervenu le 5 février 2016, en partenariat avec Claude Lenglet, directeur Europe du Nord de l’équipe de consultance de Jeremy Rifkin, sur le thème « Transition énergétique et écologique, révolution industrielle, ville et immobilier durables »

Passivhaus®, Minergie®, BREEAM®, LEED®, HQE®, Biodivercity®, Well Being Standard®…, comment s’y retrouver dans les labels énergétiques et environnementaux? Genève. Mars 2016.

Durant son cycle 2015-2016, le Groupe Systèmes Energétiques de l’Institut des Sciences et de l’Environnement de l’Université de Genève, m’a demandé de faire une conférence visant à clarifier la situation relative aux nombreux labels environnementaux mis en oeuvre dans le secteur de l’aménagement urbain et de l’immobilier.

Sur la base d’un échantillon de labels notamment européens et américains, j’ai présenté les trois générations successives de labels: énergétiques, environnementaux, liés à la notion de bâtiment responsable.

Lire la présentation

Revue PCM. Transition énergétique, 3ème révolution industrielle et habitat désirable

PCM, la revue des anciens de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées m’a demandé un article de cadrage pour son dossier HABITAT, REUSSIR LA TRANSITION ENERGETIQUE, publié en octobre-novembre 2015.

Dans cet article, intitulé TRANSITION ENERGETIQUE, 3EME REVOLUTION INDUSTRIELLE ET HABITAT DESIRABLE, je mets notamment en avant l’importance du confort et de la préservation de la valeur du logement dans les motivations des ménages pour la rénovation de leur habitat.

Sur le thème du confort, j’indique qu’il convient de ne pas appliquer le décret de 1974 fixant à 19°C la température maximum dans les logements. Je m’inspire de la démarche suisse qui recommande de ne pas dépasser 21°C et d’être très ambitieux dans chaque ménage pour la maîtrise de la consommation énergétique d’ensemble: logement, transports, travail, loisirs, alimentation…

Lire l’article

(R)évolution des métiers et immobilier… »as a service ». Réflexions Immobilières n°72, 2ème trimestre 2015.

Avec mes collègues du Groupe de réflexion « Valeur verte en pratique », nous avons publié un article sur les mutations en cours dans l’immobilier (nouvelles fonctions, nouveaux outils de mesure) et leurs conséquences possibles sur l’évolution des métiers (utilisateur, promoteur-constructeur, asset manager, property manager, facilities manager). Les transformations ne font que commencer!

Télécharger l’article

L’Etat a-t-il les moyens de lutter contre l’obsolescence de son patrimoine immobilier? La réponse est oui. Paris. Décembre 2014.

Lors de la Journée de l’immobilier de l’Etat organisée à Paris le 2 décembre 2014, il m’a été demandé d’exposer mon analyse du processus d’obsolescence de l’immobilier et de donner des éléments de réponse à la question: l’Etat a-t-l les moyens de lutter contre l’obsolescence de son patrimoine immobilier?

La réponse est oui, à condition d’abandonner une approche techniciste qui limite l’amélioration des immeubles à des travaux importants, coûteux (et souvent inefficaces!), et d’adopter une approche socio-éco-technique articulant optimisation de l’occupation, travaux, exploitation et comportement des utilisateurs.

Pour télécharger ma présentation

Groupe Valeur Verte en Pratique: téléchargez quatre articles et une communication.

Le groupe « Valeur Verte en Pratique » (« Green Value In Use ») est un groupe informel de réflexion rassemblant plusieurs professionnels de l’immobilier, animé par un académique:

– Jean Carassus, Professeur, Directeur du Mastère spécialisé Executive Immobilier, Bâtiment, Energie à l’Ecole des Ponts ParisTech et consultant,

– Jérôme Delaunay, Directeur Asset Management France, AXA Real Estate,

– David Ernest, Directeur Expertises, Méthodes, Innovation, VINCI Facilities,

– Franck Hovorka, Directeur de projets, Département Développement Durable, Caisse des Dépôts,

– Nehla Krir, Manager Développement Durable, AXA Real Estate,

– Lionel Pancrazio, Enseignant-chercheur, LP Innovation.

Ont fait prédemment partie du groupe Gilles Bouteloup et Jean-François Le Teno, anciens Directeurs du Développement Durable d’AXA Real Estate, Aurélie Héryes, Analyste Développement Durable, AXA Real Estate, Adrien Bullier, ancien responsable Développement Durable du Groupe Immobilière des Chemins de Fer (aujourd’hui Project Officer du Programme Intelligent Energy Europe de la Commission Européenne) et Thomas Sanchez, ancien directeur Immobilier Durable, Département Développement Durable, Caisse des Dépôts.

Le groupe « Valeur verte en pratique » a pour ambition de faire progresser la notion de Valeur Verte (« Green Value ») de l’immobilier en France. La valeur verte est la valeur de marché d’un immeuble labellisé de bonne qualité énergie, environnement, santé, en tendance supérieure à celle d’un immeuble comparable non labellisé.

Le groupe met notamment en avant pour l’immobilier locatif, résidentiel et non résidentiel:

–          Les liens pouvant exister entre indicateurs énergie, environnement, santé et valeur des immeubles,

–          Trois dimensions pour pérenniser la valeur verte dans le temps: qualité intrinsèque de l’immeuble, qualité de la gestion-exploitation, qualité de l’utilisation.

Il a présenté un premier état de ses réflexions, sous le titre de « Turning the generic concept of Green Value into action », lors de la réunion annuelle de Sustainable Building Alliance (SB Alliance) le 5 novembre 2009 à Paris.

Il a publié ensuite une synthèse de ses réflexions dans IEIF Réflexions Immobilières n°53 du 3ème trimestre 2010 sous le titre « Evaluer et garantir la valeur verte immobilière ». Puis il a produit une version enrichie sous le titre « Valeur verte immobilière: du concept à la pratique », présentée par la Quotidienne de LeMoniteur.fr du 2 décembre 2011.

Il a présenté également une communication en anglais « Assessing Green Value, a Key to Investment in Sustainable Buildings » au Séminaire d’été de l’European Council for an Energy Efficient Economy, à Giens, en juin 2011.

Le 3 juillet 2012, dans le cadre des Matins de l’immobilier de Business Immo Green®, avec une introduction de Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable, le groupe a présenté l’état d’avancement de ses reflexions, sous le titre « Tertiaire/logement: la valeur verte à l’épreuve. Quelles stratégies pour pérenniser la valeur de ses actifs immobiliers? ».

En octobre 2013, le groupe a produit sur un sujet sensible un article intitulé « Performances environnementales de l’immobilier: du conventionnel au réel » qui a fait l’objet d’une présentation et d’une publication sur LeMoniteur.fr du 10 octobre 2013 et d’un point de vue et d’une publication dans Business Immo du 7 novembre 2013

En 2014, le groupe a travaillé sur le thème Immobilier de bureaux: nouvelles fonctions, évolution des métiers, gouvernance et partage de la valeur. Ce travail a fait l’objet d’un article « (R)évolution des métiers et immobilier « as a service » » publié dans IEIF Réflexions immobilières n°72 du 2ème trimestre 2015.

Le 2 juillet 2015 une conférence Business Immo a été organisée sur ce thème au Cercle de l’Union Interalliée (Paris 8ème), appuyée par un résumé de l’approche publié par Business Immo en juin 2015.

Plan Bâtiment Durable. Groupe Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050

Je fais partie du groupe Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050 , mis en place en janvier 2012 par Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable, co-présidé par Christian Cléret, directeur général de Poste Immo et Alain Maugard, président de Qualibat.

Le groupe met en discussion publique des notes thématiques pour dialoguer avec les professionnels du secteur.

Une première note « Vers des bâtiments bas carbone » puis une seconde « Réseaux, photovoltaïque et système électrique » et enfin une troisième « Immobilier et bâtiment: cinq questions de prospective sur valeur et économie » , dont je suis co-auteur avec Bernard Roth, ont été mises en discussion sur le blog du groupe de réflexion.

Les trois notes ont été présentées et discutées lors du Colloque Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050 du 28 avril 2016.

Ce groupe a auparavant publié trois rapports qui proposent une vision à moyen terme du bâtiment durable en France.

Téléchargez le rapport 2014 « Cap sur le futur bâtiment responsable »

Téléchargez le rapport 2013 « Embarquement immédiat pour un bâti sobre, robuste et désirable »

Il comprend page 7 un point de vue que j’ai rédigé: « L’immobilier et le bâtiment moteurs de la 3ème révolution industrielle »

Téléchargez le rapport 2012 du groupe