Archives pour la catégorie Editoriaux précédents / Previous editorials

EDITORIAL SEPTEMBRE/SEPTEMBER 2015

TRANSITION ENERGETIQUE : LA FRANCE EN POINTE

Après un an de débats, parfois houleux, au Parlement, la loi n° 2015-992 relative à « la transition énergétique pour la croissance verte » a été promulguée le 17 août 2015. Elle constitue une avancée très importante sur le long chemin de la transition énergétique des énergies fossiles et fissile vers les énergies renouvelables.

1/ C’est une grande loi stratégique aussi importante que les lois n° 2009-967 du 3 août 2009 et n° 2010-788 du 12 juillet 2010, dites lois Grenelle 1 et 2, qui ont fondé la politique française en matière d’environnement et de développement durable. Elle actualise, précise et amplifie la loi n°2005-781 du 13 juillet 2005 de programme fixant les orientations de la politique énergétique, dite loi POPE.

Lire la suite…

ENERGY TRANSITION: FRANCE AMONG THE LEADERS

After a year of sometimes heated debate in French Parliament, law n° 2015-992 on « Energy transition for green growth » was enacted on August 17, 2015. It is a very important step on the long road to energy transition from fossil and fissile energies towards renewable energies.

1 / This law is a great strategic law, as important as the laws n° 2009-967 of 3 August 2009 and n°2010-788 of 12 July 2010, called “Grenelle[1] laws” 1 and 2, which founded the French policy on environment and sustainable development. It updates, clarifies and amplifies law n°2005-781 of 13 July 2005 laying down guidelines for the energy policy program.

Continued…

EDITORIAL SEPTEMBRE/SEPTEMBER 2014

TRANSITION ENERGETIQUE ET TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE EN FRANCE

Le conseil des ministres a adopté le 30 juillet 2014 le projet de loi relatif à « la transition énergétique pour la croissance verte ». Le texte sera discuté et amendé, puis voté par le Parlement en 2015. C’est un projet qui va dans le bon sens.

Les objectifs sont ambitieux :

– baisser la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 % d’ici 2025, contre 75 % en 2012,

– réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, en vue d’une baisse de 75 % d’ici 2050, comparé aux émissions de 1990,

– diminuer de 50 % la consommation d’énergie finale d’ici 2050, comparé à la consommation de 2012,

– réduire la consommation d’énergie finale des énergies fossiles de 30 % d’ici 2030, comparé à 2012,

La suite…

THE ENERGY TRANSITION AND THE THIRD INDUSTRIAL REVOLUTION IN FRANCE

On July 30th 2014 the French Council of Ministers adopted a bill on « the energy transition for green growth. » The text will be discussed and amended, then passed by Parliament in 2015. This is a project that is going in the right direction.

The goals are ambitious:

– Lower the share of nuclear power in electricity generation to 50% by 2025, compared to 75% in 2012,

– 40% reduction in emissions of greenhouse gases by 2030, leading to a 75% reduction by 2050, compared to levels in 1990,

– 50% reduction in final energy consumption by 2050, compared to 2012 consumption,

– Reduce final energy consumption of fossil fuels by 30% by 2030, compared to 2012,

Continued…

EDITORIAL SEPTEMBRE/SEPTEMBER 2013

LA TRANSITION ENERGETIQUE ET ECOLOGIQUE EN FRANCE:

OBJECTIFS AMBITIEUX ET NECESSAIRE MOBILISATION DES PROFESSIONNELS, DES OCCUPANTS ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

La Conférence Environnementale, mobilisant Etat, Parlement, collectivités territoriales, patronat, syndicats et organisations environnementales, qui s’est déroulée à Paris les 20 et 21 septembre 2013, a précisé les objectifs et plusieurs des moyens de la politique environnementale actuelle française.  Une vision à long terme 2050 : un premier objectif avait été défini dans la loi de programmation de l’énergie votée en 2005 : la baisse des émissions de gaz à effet de serre de 75% d’ici 2050, comparées à 1990 (dénommé « facteur 4 » – division par 4 des émissions de gaz à effet de serre -). Le Président de la République a fixé un deuxième objectif pour 2050 : la baisse de la consommation d’énergie finale de 50% par rapport à 2013,  nouvel objectif non partagé par le patronat français.

La suite…

THE ENERGY  AND ENVIRONMENTAL TRANSITION IN FRANCE:

AMBITIOUS GOALS AND NECESSARY COMMITMENT OF COMPANIES, THE USERS AND LOCAL AUTHORITIES

The Environmental Conference, involving government, Parliament, local authorities, employers, trade unions and environmental organizations, which took place in Paris on 20 and 21 September 2013, specified the objectives and means of the French current environmental policy. A long-term vision 2050: a first objective had been defined in the energy law passed in 2005 : a reduction in greenhouse gas emissions in 2050 by 75% compared to 1990 (called « factor 4 » – i.e. division by 4 emissions of greenhouse gases). The President of the Republic defined a second objective : a decrease in final energy consumption in 2050 by 50 % compared to 2013, a new goal not shared by the French employers. 2030: a new goal, also set by the President of the Republic: a decrease of 30% compared to 2013 of energy consumption from fossil fuels. 2025: a reminder of the commitment made in 2012 by the President of the Republic, a decline in the share of nuclear energy from 75% to 50% in the production of electricity.

Continued…

EDITORIAL SEPTEMBRE/SEPTEMBER 2012

DU GRENELLE DE L’ENVIRONNEMENT A LA TRANSITION ECOLOGIQUE ET ENERGETIQUE

Organisée après les élections présidentielles de 2007, la concertation du Grenelle de l’Environnement entre l’Etat, le patronat, les syndicats, les collectivités territoriales et les associations environnementales a permis à la France de rattraper son retard vis-à-vis des pays les plus avancés dans les domaines du changement climatique, de la biodiversité et des risques environnementaux et sanitaires. Les lois Grenelle 1 et 2 de 2009 et 2010 ont fondé la nouvelle politique du pays qui s’est traduit par des avancées dans les trois domaines.

Quelle est la situation après les élections présidentielles de 2012 et le changement d’orientation politique du pays ? La Conférence Environnementale des 14 et 15 septembre 2012 qui rassemblait les mêmes partenaires que ceux du Grenelle de l’Environnement, plus des représentants du Parlement, donne des premiers éléments de réponse.

La suite…

THE ECOLOGICAL AND ENERGY TRANSITION: THE NEW FRENCH ENVIRONMENTAL POLICY

Held after the 2007 presidential elections, the dialogue of the “Grenelle de l’Environnement” between the government, employers, trade unions, local authorities and environmental associations has enabled France to catch up vis-à-vis the most advanced countries in the areas of climate change, biodiversity and environmental and health risks. The laws Grenelle 1 and Grenelle 2 of 2009 and 2010 established the new national policy which has resulted in progress in all three areas. What is the situation following the 2012 presidential elections and the change of political direction of the country? The Paris Environmental Conference on 14 and 15 September 2012 which brought together the same partners as those of the “Grenelle de l’Environnement”, as well as representatives of the Parliament, provided some of the first answers.

 

Continued…

 

EDITORIAL AOUT / AUGUST 2011

Immobilier durable: faisons le point

L’immobilier durable peut être défini comme étant un immobilier significativement performant dans les domaines de l’énergie, de l’environnement et de la santé, tout en étant acceptable socialement et d’un coût maîtrisé. Etroitement articulé à l’urbanisme et aux transports, il constitue une dimension essentielle de la ville durable.

Depuis la création de ce blog, il y a trois ans – c’était en avril 2009 -, la question de l’immobilier durable a fortement progressé, tant du côté des pouvoirs publics que de celui des professionnels, ainsi que dans le monde de la recherche, en France comme à l’international.

Au niveau européen, la directive 2010/31/UE du 19 mai 2010 sur la performance énergétique des bâtiments a actualisé la précédente directive de 2002, et a ainsi donné de premiers éléments d’application dans l’immobilier et le bâtiment, du « paquet climat énergie » européen décidé fin 2009, politique dite des « trois 20 en 2020 » : moins 20 % de gaz à effet de serre et de consommation d’énergie, 20 % d’énergies renouvelables, en moyenne dans les 27 pays membres.

La suite…

 

Editorial in English

Sustainable Real Estate: let us take stock

Sustainable real estate can be defined as a significantly efficient real estate in the areas of energy, environment and health, while socially acceptable and at reasonable cost. Closely articulated to urban planning and transportation, it is an essential dimension of the sustainable city.

Since the creation of our blog, three years ago – it was in April 2009 -, the issue of sustainable real estate has increased strongly, both from government and from Construction and Property sector players, and also in the world of research.

The European Directive 2010/31/EC of 19 May 2010 on the Energy Performance of Buildings has updated the previous 2002 Directive, and thus gave a basis of application, in real estate and construction, of the European « Climate and Energy Package » decided in late 2009, the so-called policy of “Three 20 in 2020″: a decreasing of 20% of greenhouse gas emissions and energy consumption, 20% renewable energy, on average in the 27 Member States.

Continued…

EDITORIAL MARS / MARCH 2011

ACTUALITES DU BLOG

Bonjour, pour lire l’étude Les immeubles de bureaux « verts » tiennent-ils leurs promesses?, que j’ai réalisée pour le CSTB et le certificateur CERTIVEA, cliquez ici. 

L’Ecole des Ponts ParisTech vient de créer un nouveau Mastère Spécialisé Immobilier, Bâtiment, Energie, que je dirige. Pour plus d’information et s’inscrire, cliquerici.

Je tiens une chronique mensuelle dans la lettre Green de Business Immo. Pour lire ces chroniques, cliquer ici.

Le Task Group 66 du Conseil International du Bâtiment, que j’anime, porte sur la mise en oeuvre des politiques d’efficacité énergétique des bâtiments dans les 5 continents. Pour télécharger les présentations ou écouter les conférences enregistrées lors du séminaire international de lancement et des 3 sessions internet dédiées à l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, cliquer ici.

BLOG NEWS

Hello, to download « Are « Green » Office Buildings keeping their promises? », a study I made for French Research Institute CSTB and Certifier CERTIVEA, please click here

Our informal Task Group « Green Value in Use » presented in June 2011 a paper entitled « Assessing Green Value: A Key to Investment in Sustainable Buildings« . To download it, please click here.

I coordonate an International Council for Building (CIB) Task Group dedicated to The Implementation of Energy Efficient Buildings Policies in 5 Continents. To download the presentations or to listen to the registered conferences during the kick off International Seminar and 3 Internet Sessions dedicated to Europe, North America and South America, please click here.

LA CATASTROPHE EST PROBABLE, CROYONS EN L’IMPROBABLE

«  Le vaisseau spatial Terre est propulsé par quatre moteurs incontrôlés : la science, la technique, l’économie, le profit, chacun d’eux étant alimenté par une soif insatiable : la soif de connaissance (science), la soif de puissance (technique), la soif de possession, la soif de richesses ». Par cette phrase, issue de son dernier livre[1], Edgar Morin nous incite à réfléchir où ces moteurs insatiables amènent notre petite planète.  

Pour lui, la réponse est claire : « vers l’abîme[2] » est l’issue la plus probable.Car à côté du meilleur que peuvent engendrer science, technique, économie et profit, ces quatre moteurs peuvent aussi produire le pire, sur une planète où s’interpénètrent, selon Edgar Morin, pas moins de sept crises simultanées : économique, écologique, démographique, urbaine, rurale, politique et sociétale[3].

La suite…

THE DISASTER IS LIKELY, BELIEVE IN THE UNLIKELY

 

« The Spaceship Earth is powered by four uncontrolled engines: science, technology, economy and profit, each being fed by an insatiable thirst: the thirst for knowledge (science), the thirst for power (technical), the thirst for possession, the thirst for wealth[1]. » By this sentence, resulting from his latest book, French sociologist Edgar Morin encourages us to think where these insatiable engines will bring our small planet. For him, the answer is clear: « Towards the abyss[2]” is the most likely outcome.


Truth to say, if Science, technology, economy and profit can produce the best, the four motors can also produce the worst, on a planet where are happening, according to Edgar Morin, no less than seven simultaneous crises: economic, ecological, demographic, urban, rural, political and societal.
 

Continued…


 

[1] « La Voie, Pour l’avenir de l’humanité ». Edgar Morin. Fayard. 2011. Page 28.

[2] Qui est le titre d’un de ses précédents ouvrages. « Vers l’abîme ? ». Edgar Morin. L’Herne. 2007.

[3] « La Voie », op cit page 21.

EDITORIAL SEPTEMBRE / SEPTEMBER 2010

Le groupe de réflexion informel « Valeur Verte en Pratique », dont je fais partie, a publié une synthèse de ses travaux sous le titre « Evaluer et garantir la valeur verte immobilière » dans IEIF Réflexions Immobilières n°53 du 3ème trimestre 2010. Pour télécharger l’article, cliquer ici.

J’ai été interviewé par « Innov’ in the City » sur le changement important que représente l’immobilier à haute efficacité énergétique pour les professionnels. Pour voir la video, cliquer ici.

Dans cet éditorial, un dialogue fructueux est établi avec le directeur général d’une foncière allemande sur la « valeur verte » immobilière. Au-delà de plusieurs divergences, d’intéressantes convergences apparaissent.

La suite…

EDITORIAL IN ENGLISH

In this editorial, a fruitful dialogue is established with the CEO of a German Real Estate Investment Trust on “green value”. Beyond several differences, interesting similarities emerge.

Continued…

DIALOGUE SUR LA « VALEUR VERTE » AVEC LE DIRECTEUR GENERAL D’UNE FONCIERE ALLEMANDE

Nous avons reçu récemment le courriel suivant :

« Cher Monsieur,

 J’ai lu avec attention votre « Guest Column » dans « Property Investor Europe» de Juillet 2010, intitulée « Obsolescence issues mean green real estate no longer an extra cost, but extra value ».

La suite…

DIALOGUE ABOUT « GREEN VALUE » WITH THE CEO OF A GERMAN REAL ESTATE INVESTMENT TRUST


We recently received the following email:

 

Dear Sir,

I read with interest your Guest Column in the July 2010 edition of “Property Investor Europe” titled « Obsolescence issues mean green real estate no longer an extra cost, but extra value ».

Continued…

DIRECTIVE EUROPEENNE ET GRENELLE DE L’ENVIRONNEMENT

La directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments n° 2010/31/UE du 19 mai 2010 actualise, pour les 27 pays membres de l’Union Européenne, le plan d’action qui avait été défini huit ans auparavant par la directive n° 2002/91/CE du 16 décembre 2002.

La suite…

EUROPEAN DIRECTIVE AND ITS IMPLEMENTATION IN FRANCE

The European Energy Performance of Buildings Directive (EPBD) N°2010/31/UE of 19 May 2010 updates, for the 27 Member States of the European Union, the Action Plan which was established eight years ago by Directive N°2002/91/EC of 16 December 2002.

Continued…

EDITORIAL JANVIER / JANUARY 2010

UN BLOG POUR ACCOMPAGNER LE GRAND SAUT QUALITATIF

Merci pour l’accueil fait à ce blog. Vos réactions ont été souvent très positives. Merci au ministère de l’Energie, de l’Ecologie, du Développement Durable et de la Mer d’avoir placé ce blog dans sa page de références.

La suite…

A BLOG TO BACK THE BIG JUMP

Thank you for the way you welcomed our blog. Your reactions were often very positive. Thank you to the French Ministry of Energy, Ecology and Sustainable Development to have put our blog in its reference list.

Continued…

VERS UNE CONVERGENCE MONDIALE DES CERTIFICATIONS ENVIRONNEMENTALES?

Les certifications environnementales des immeubles ont toutes une base nationale : HQE en France, BREEAM au Royaume-Uni, LEED aux Etats-Unis, Green Star en Australie… La plupart s’exportent hors de leur pays d’origine. LEED  et BREEAM sont les plus présentes à l’international. Des opérations HQE voient le jour en Belgique, au Luxembourg et en Algérie.

La suite…

GREEN BUILDING LABELS: TOWARDS WORLDWIDE COMMON METRICS?

All green buildings labels have a national basis: LEED in the USA, BREEAM in the UK, HQE in France, Green Star in Australia… Most of them are exported. LEED and BREEAM are the most present on international level. HQE is active in Belgium, Luxemburg and Algeria.

 Continued…

LA VISION IMMOBILIER DURABLE D’AXA REAL ESTATE INVESTMENT MANAGERS

Gilles Bouteloup, vous êtes Directeur Développement Durable et Sécurité d’AXA REIM. Rappelez nous en quelques mots ce qu’est AXA REIM ?

AXA REIM est filiale de AXA Investment Managers, qui gère un investissement immobilier de l’ordre de 38 milliards €. 515 collaborateurs sont actifs dans 21 pays. Notre patrimoine est très diversifié : bureaux, commerces, logistique, hôtels, logements… Nous sommes le premier gestionnaire d’investissements immobiliers en Europe et le 4ème mondial.

La suite…

SUSTAINABLE REAL ESTATE: THE AXA REIM VISION

Gilles Bouteloup, you are Sustainable Development and Safety Director of AXA Real Estate Investment Managers. Please, could you tell us in a few words what is AXA REIM?

AXA REIM is a subsidiary of AXA Investment Managers, which manages a 38 billions € (55 billions US $) real estate portfolio. In the company, 515 employees work in 21 countries. Our portfolio is very diversified: offices, retail, logistics, hotels and housing. We are the first property investment manager in Europe and the fourth in the world.

Continued….

PREMIER / FIRST EDITORIAL AVRIL / APRIL 2009

L’immobilier dans la ville est devenu le principal enjeu planétaire du changement climatique!

En France, 45% de l’énergie est consommée dans l’immobilier (soit presqu’autant que les transports et l’industrie réunis!), 20% des gaz à effet de serre sont émis par l’utilisation de l’immobilier (plus de 30% dans les autres pays développés). L’immobilier dans la ville, en y ajoutant les transports urbains qu’il génère, consomme dans les pays développés les deux tiers de l’énergie et émet la moitié des gaz à effet de serre.

La suite

Real estate in the city is now the main topic of the climate change challenge!

In France, 45 % ot the energy are used in the buildings (almost as much as transportation and industry together!), 20 % of the Green House Gases are produced by the buildings  (more than 30 % in the other developped countries, 75 % of the French electricity being produced by non carbonated nuclear power). Real estate in the city, including the urban transportation generated by residential and non residential buildings, uses two thirds of the energy and produces half of the Green House Gases in the developped countries.

Continued

Rentabilité de l’immobilier « vert »: un début de preuve

Jusqu’à une période récente, des études de cas ponctuelles démontraient la rentabilité potentiellement plus forte de l’immobilier « vert » par rapport à l’immobilier ordinaire. Mais il n’y avait pas d’études statistiques qui apportaient des éléments plus représentatifs de la réalité du marché. Trois recherches ont comblé récemment ce manque.

La suite

Green Value: a beginning of evidence

Up to a recent period, only ponctual case studies highlighted the potential higher profitability of green buildings compared to ordinary real estate. No statistical market studies were available. Three recent researches gave new and very interesting market data.

Continued