Archives pour la catégorie Mes activités

Plan Bâtiment Durable. Groupe Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050

Je fais partie du groupe Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050 , mis en place en janvier 2012 par Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable, co-présidé par Christian Cléret, directeur général de Poste Immo et Alain Maugard, président de Qualibat.

Le groupe met en discussion publique des notes thématiques pour dialoguer avec les professionnels du secteur.

Une première note « Vers des bâtiments bas carbone » puis une seconde « Réseaux, photovoltaïque et système électrique » et enfin une troisième « Immobilier et bâtiment: cinq questions de prospective sur valeur et économie » , dont je suis co-auteur avec Bernard Roth, ont été mises en discussion sur le blog du groupe de réflexion.

Les trois notes ont été présentées et discutées lors du Colloque Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050 du 28 avril 2016.

Ce groupe a auparavant publié trois rapports qui proposent une vision à moyen terme du bâtiment durable en France.

Téléchargez le rapport 2014 « Cap sur le futur bâtiment responsable »

Téléchargez le rapport 2013 « Embarquement immédiat pour un bâti sobre, robuste et désirable »

Il comprend page 7 un point de vue que j’ai rédigé: « L’immobilier et le bâtiment moteurs de la 3ème révolution industrielle »

Téléchargez le rapport 2012 du groupe

Vivre dans un logement Bâtiment Basse Consommation, un constat prometteur. CERQUAL. Octobre 2014. Téléchargez la synthèse et les 10 enseignements, le rapport d’étude, les annexes.

Le certificateur CERQUAL a rendu public en octobre 2014 le bilan d’un échantillon de résidences BBC (Bâtiment Basse Consommation) articulant l’analyse économique, sociologique et technique.

Elle a été réalisée par une équipe composée de Jean Carassus, économiste (coordinateur), Chantal Laumonier, sociologue, Bernard Sésolis, ingénieur conseil, Damien Janvier, Rémi Wrona, ingénieurs, Tribu Energie.

Elle porte sur l’analyse détaillée, au moins 2 ans après leur livraison, de six résidences aux caractéristiques variées: collectif et individuel, locatif et copropriété, zones climatiques très diversifiées. Elle s’appuie sur des entretiens approfondis avec un échantillon d’occupants.

Les résultats sont très intéressants:

– Les consommations réelles peuvent être au-dessus du conventionnel mais aussi au dessous.

– Même en cas de dépassement de la convention BBC, la baisse de la consommation réelle par rapport à la réglementation 2005 est très importante,

– Les résultats mesurés en kWh/personne sont l’inverse de ceux mesurés en kWh/m²!

– La maîtrise des coûts d’investissement est très liée à la courbe d’apprentissage des professionnels.

– Les consommations dépendent fortement de l’occupation et du comportement des ménages.

– Le vécu des occupants est bon mais le confort thermique d’été peut être insuffisant en période de grande chaleur dans le sud de la France.

– Les professionnels ont intérêt à multiplier les retours d’expérience et à utiliser des techniques simples et robustes. Ils ont tendance à sous-estimer les questions de l’information et du conseil aux occupants.

Téléchargez la synthèse et les 10 enseignements de l’étude

Téléchargez le rapport d’étude.

Téléchargez l’analyse de la résidence en collectif locatif dans le Val d’Oise

Téléchargez l’analyse de la résidence en individuel locatif en Gironde

Téléchargez l’analyse de la résidence en individuel locatif en Moselle

Téléchargez l’analyse de la résidence en collectif locatif en Mayenne

Téléchargez l’analyse de la résidence en collectif en accession à la propriété dans le Haut-Rhin

Téléchargez l’analyse de la résidence en individuel en accession à la propriété dans le Vaucluse

La mise en œuvre des politiques d’efficacité énergétique des bâtiments: une comparaison internationale. Téléchargez le rapport final.

De 2009 à 2012, j’ai été le coordinateur, mandaté par le CSTB, du Task Group n°66 « Energy and the Built Environment » du Conseil International du Bâtiment.

Télécharger le rapport final «  «LA MISE EN OEUVRE DES POLITIQUES D’EFFICACITE ENERGETIQUE DES BATIMENTS : COMPARAISON INTERNATIONALE » (version française), publié en octobre 2013, Ce rapport fait la synthèse de 6 événements (en anglais).

Un séminaire international de lancement (voir les présentations et écouter les conférences enregistrées) a été organisé à Bruxelles en Octobre 2009 sur la politique européenne (quatre présentations), l’action d’organisations internationales (ONU, Agence Internationale de l’Energie, Conseil Mondial des Affaires pour le Développement Durable) et la présentation des politiques de quatre pays (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Etats-Unis).

Une première session Internet a été organisée sur l’Europe (télécharger les présentations et écouter les conférences enregistrées) en Février 2010. Six conférenciers ont exposé l’expérience de 5 pays: Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Pologne.

Une deuxième session Internet a été dédiée en Octobre 2010 à l’Amérique du Nord. 5 présentations ont concerné le Canada, les Etats-Unis et le Mexique.

Une troisième session Internet a concerné en Novembre 2010 l’Amérique du Sud avec des présentation relatives à l’Argentine, le Brésil, le Chili, l’Urugay et le Vénézuela.

Une quatrième session Internet a été dédiée à l’Inde en Juin 2012 avec deux présentations.

Le rendu à Manchester en Mai 2010 pendant le Congrès mondial du CIB, de 19 recherches techniques et socio-économiques dans le champ Energie et l’Environnement Construit. (voir les communications présentées).

 

 

Réunion d’experts parties prenantes GECINA. Paris. Octobre 2013.

Le 1er octobre 2013, la société immobilière GECINA a organisé une réunion d’experts parties prenantes. Le débat a porté sur la requalification du métier de GECINA, l’adaptabilité comme caractéristique fondamentale de la dimension durable du bâtiment, les potentialités de l’immobilier du futur. La réflexion a été ensuite présentée par le directeur RSE et les experts au comité exécutif de l’entreprise.

J’ai participé à cette réflexion avec six autres experts.

Téléchargez la synthèse des réflexions, mise en ligne avec l’aimable autorisation de GECINA.

Immobilier et bâtiment: Valeur, développement durable et 3ème révolution industrielle. Revue Réflexions Immobilières n°66. 4ème trimestre 2013.

La revue Réflexions Immobilières n°66 du 4ème trimestre 2013 a publié un numéro spécial immobilier durable piloté par Philippe Pelletier, avocat, Prédident du Plan Bâtiment Durable. J’y ai écrit l’article de cadrage « Immobilier et bâtiment: Valeur, développement durable et 3ème révolution industrielle ».

Le mouvement de « destruction créatrice » de valeur et d’emplois, concept essentiel de l’économiste Joseph Schumpeter, est au coeur du raisonnement.

Télécharger l’article

Développement durable et destruction/création de valeur. Paris La Défense. Octobre 2013

Le 22 Octobre 2013, l’Institut d’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) a organisé un colloque intitulé « Immobilier: 2013, et après… »

J’y ai présenté une intervention sur « Développement durable et destruction/création de valeur ». Mon hypothèse: le développement durable est l’un des moyens les plus efficaces pour résister à la destruction en cours de la valeur des immeubles et des sociétés qui les possèdent.

Télécharger ma présentation

Immobilier, valeur et obsolescence. Paris. Mars 2013

En mars 2013, la direction de La Française, gestionnaire de 38 milliards € d’actifs mobiliers et immobiliers, ayant comme actionnaire de référence Crédit Mutuel Nord Europe, m’a demandé pour son encadrement un exposé sur Immobilier, Valeur et Obsolescence.

Contrairement à certaines idées dominantes sur l’immobilier durable, les bonnes questions ne sont pas « Combien ça coûte? » et « Combien ça rapporte? » mais « Si je ne fais rien, quelle est la valeur de mon immeuble dans 10 ans? » et « Que faut-il que je fasse pour (au moins) maintenir la valeur à moyen terme de mon immeuble? »

Télécharger la présentation

Valeur verte et Property Management en immobilier tertiaire. Paris. Février 2013.

En Juin 2012 et Février 2013, à la demande de la Direction de TELMMA, un des principaux Property Managers français, gestionnaire de 2,2 millions de m² essentiellement dans le tertiaire, j’ai fait devant l’ensemble du personnel de l’entreprise, en deux fois, un  exposé intitulé Valeur verte et Property Management en immobilier tertiaire.

Télécharger la présentation

RT 2012, RT 2020 et obsolescence de l’immobilier tertiaire. Paris. Novembre 2012.

L’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) a organisé une matinée, animée par Pierre Schoeffler, Senior Advisor à l’IEIF, ayant pour thème « L’obsolescence et les exigences de la RT 2012 et la RT 2020 ».

Hervé Moal, directeur du Développement et de l’Innovation d’Astrance a fait une présentation centrée sur les labels et certifications.

J’ai fait une présentation sur la rupture introduite par la Réglementation Thermique 2012 et la future Réglementation Thermique 2020, le contexte dans lequel ces réglementations s’inscrivent et l’impact sur l’immobilier tertiaire existant.

Télécharger ma présentation