Accueil / Home

Bonjour, je viens de publier

LE CHOC

Révolution industrielle, biosphère, société

aux Editions de l’Aube le 7 mars 2019

Préface de Pierre Veltz, ancien directeur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées

Pour accéder à la présentation par l’éditeur, cliquez

pour lire l’introduction, cliquez ici

et pour connaître la table des matières, c’est

Le choc, c’est celui que la révolution industrielle en cours, fondée sur le numérique et animée par un puissant mouvement de « destruction créatrice », produit en même temps sur la nature, avec son impact sur le climat, les ressources, la biodiversité, et sur la société, qu’elle désagrège progressivement, à coups de destruction d’emplois non qualifiés et de montée des inégalités.

Dimension écologique et dimension sociale ne sont pas opposées, elles sont au contraire étroitement liées. La révolution industrielle en cours repose sur un système de production dont l’investissement reste massivement carboné ; cette même révolution industrielle a, en France au cours des 30 dernières années, créé 6,9 millions d’emplois, essentiellement qualifiés, mais en a détruit parallèlement 3,5 millions, le plus souvent déqualifiés, liés aux industries anciennes. Une mutation sans précédent dans l’histoire économique, dont on voit bien qu’elle fait des gagnants et des perdants.

Pour répondre à ce double choc, il faut donc tout à la fois investir pour passer d’une économie carbonée à un système décarboné et investir tout aussi massivement dans la formation pour adapter les compétences, prioritaires celles des personnes non qualifiées, à ce nouveau système.

Un deuxième axe d’action est, dans les territoires, le changement de nos modes de vie actuellement très carbonés, qu’il s’agisse d’alimentation, d’habitat, de mobilité, de consommation ou d’utilisation des infrastructures. Le lien entre revenus et émissions de carbone est ici très fort : une famille de cadres émet en moyenne 60% de plus de CO2 qu’une famille ouvrière.

Commençons donc par modifier les modes de vie des groupes sociaux aisés et des couches moyennes supérieures, dont nous faisons partie, principaux bénéficiaires de la révolution industrielle en cours et principaux pollueurs de la planète. Et, plutôt que de vouloir injustement les taxer, formons au monde de demain, ceux de nos concitoyens les moins qualifiés ! Ecologie et social ont définitivement partie liée.

N’hésitez pas à m’envoyer votre avis après lecture à jean.carassus@immobilierdurable.eu

Hello, I just published 

LE CHOC

Révolution industrielle, biosphère, société

 at Editions de l’Aube on March 7, 2019

Preface of Pierre Veltz, former director of the Ecole Nationale des Ponts et Chaussées

To access to the presentation by the publisher, click here

to read the introduction, click here

and to find out the table of contents, it is here 


VIDEO CONFERENCE 

TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE, TRANSITIONS ENERGETIQUE ET NUMERIQUE: UN RECIT

Lors du lancement de la session 2018-2019 du mastère spécialisé® BIM de l’Ecole des Ponts ParisTech et de l’ESTP, dirigé par Olivier Celnik, architecte, j’ai fait une conférence sur le thème

TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE, TRANSITIONS ENERGETIQUE ET NUMERIQUE: UN RECIT

La conférence dure 1h 10 et 35 minutes de questions réponses. Si vous êtes pressé(e),avec l’icone 🕒, choisissez l’une des 5 parties de la conférence (la troisième révolution industrielle, le choc avec la biosphère…) et/ou la question qui vous intéresse (comment pouvez-vous être optimiste? quand arrivera la quatrième révolution industrielle?…).

Pour écouter et/ou télécharger la conférence, cliquez ici. 

La vidéo a été réalisée par Marc Roze, du Service Ingénierie et Innovation Pédagogique de l’Ecole des Ponts ParisTech.